Bernhard Kontarsky, conductor

OPÉRA NATIONAL DE LYON / R. STRAUSS / CAPPRICCIO / May 2013
"Dem Opernorchester gelang unter der Leitung von Bernhard Kontarsky ein Exempel an durchsichtiger, klarer Orchestergestaltung. Kontarsky ist ein Analytiker. Mit Akribie und einm Gespür für kammermusikalische Differenzierungskunst ist er an die Partitur herangegangen. Das Ergebis war eine lebendige Interpretation, bei der trotz zügiger Tempi Feinschliff, Sensibilität und Klangmagie nicht zu kurz kamen." (Opernglas 7-8/2013)


OPÉRA DE LYON

Schoenberg - Von heute auf Morgen / Hindemith - Sancta Susanna / Zemlinsky - Eine florentinische Tragödie

Bernhard Kontarsky … obtient de l’Orchestre de L’Opera de Lyon une précision et une intensité maximales – Le Figaro Feb 4-5, 2012.
Bernhard Kontarsky erreichte mit dem Orchester der Opéra de Lyon maximale Präzision und Intensität – Le Figaro 4-5, 2012.

Bernhard Kontarsky, un fin connaisseur de ce repertoire qu’il dirige avec riguer et lyrisme – Le Progrès Jan 31, 2012.
Bernhard Kontarsky ist ein feinsinniger Kenner dieses Repertoires, das er mit Strenge und Lyrismus dirigiert – Le Progrès Jan 31, 2012.

Naviguant dans la modernité du XXe siècle comme un poisson dans l’eau, Bernhard Kontarsky assure comme prévu la direction des trois operas germaniques, tandis que le choeur et l’ orchestre de l’Opéra de Lyon se montrent à la hauteur de leur excellente reputation  - Le Polyptyque Feb 3, 2012.
Bernhard Kontarsky, der sich in der Moderne des 20. Jhs. wie ein Fisch im Wasser bewegt, überzeugt erwartungsgemäß als Dirigent der drei deutschen Opern, wobei sich Chor und Orchester der Opéra de Lyon auf der Höhe ihres exzellenten Rufes zeigen  -Le Polyptyque Feb 3, 2012.

De nouveau, un Kontarsky remarquable porte l’orchestre de l’Opéra de Lyon à son meilleur – Avant Scène Opéra Jan 30, 2012.
Erneut führt ein bemerkenswerter Kontarsky das Orchester der Opéra de Lyon zu einer Höchstleistung – Avant Scène Opéra Jan 30, 2012.

Der mit zeitgenössischer Musik vertraute Bernhard Kontarsky … mit einer stringenten, besonders bei Hindemith und Zemlinsky konzis die Höhepunkte ansteuernden und die Orchesterfarben herausarbeitenden InterpretationOpernglas 3/2012



Nouvelle parution :  CD - LES NÈGRES de Michael Levinas
Orchestre de la Suisse Romande - Bernhard Kontarsky
Enregistrement live de la Premiere Francaise

le CD a recu le DIAPASON D'OR / Disque du mois en mars 2008

Les disques Sisyphe publient aujourd’hui en un coffret de deux CDs un écho fidèle des représentations genevoises de ces Nègres, dirigés par un Bernhard Kontarsky des grands jours. La vie, la cohérence que le chef allemand sait insuffler à cette partition sont en tous points remarquables. Certes, on peut difficilement trouver artiste pour lequel la création contemporaine est un élément à ce point connaturel (il a en effet dirigé pour la seule saison dernière la création mondiale de L’Autre côté de Bruno Mantovani à l’Opéra du Rhin et celle du Faust de Philippe Fénelon à Toulouse, pour ne citer que les productions les plus représentatives). Par-delà l’exigence et la précision, Bernhard Kontarsky parvient à donner l’impression à l’auditeur que ces pages sont déjà classiques, qu’elles coulent de source – en un mot: que cet opéra lui (et nous) est déjà familier…
Forumopera / Critiques CD Février 2008
Lors de la création à l'Opéra de Lyon, comme à la reprise, au Grand Théâtre de Genève, l'ancien élève d'Olivier Messiaen fut secondé par deux maîtres d'oeuvre talentueux : le chef d'orchestre Bernhard Kontar­sky, habitué du répertoire contemporain le plus ardu, et le metteur en scène Stanislas Nordey, déjà en charge du Balcon, à Aix. L'un comme l'autre ont su faire des treize chanteurs réunis - des interprètes noirs, comme l'exigeait Genet pour sa comédie - une équipe ­solidaire.
Telerama n° 3033 - 01 mars 2008
 
THEATRE DU CAPITOLE DE TOULOUSE
CREATION MONDIALE - FAUST de Philippe Fénelon

Une véritable émotion - Et Bernhard Kontarsky use de toute sa science de chef pour diriger cette partition touffue en prenant garde de ne pas en assombrir les couleurs ni d'en alourdir la masse.
Les Echos, Michel Parouty 31.5.2007

Bernhard Kontarsky dirige avec vigueur l’orchestre national du Capitole, les fureurs « fénéliennes » se déchaînent, les chœurs en pleine forme leur apportent des larges plages de rémission.
Webthea, Caroline Alexander 7.6.2007

Le chef allemand Bernhard Kontarsky est parfait dans la fosse.
Concertclassic, Jacques Gonnin 29.5.2007


OPÉRA NATIONAL DE MONTPELLIER
Wolf-Ferrari -  Il Segreto di Susanna / Zemlinsky  - eine florentinische Tragödie


et l'on prend plaisir au travail de l'orchestre de Montpellier, mené par Bernhard Kontarsky, dans une brillante scène de ménage écrite en tempête (Secret de Susanne)
Les outrances ne nuisent pas à l'écoute d'une musique riche et changeante, qui projette sur le morbide livret d'Orscar Wilde des pans de malaise et de lumière glacée. Et l'orchestre déploie cette vision puissante. (Tragédie florentine)
Midi Libre 4.03.2007

L’Orchestre National de Montpellier est vif et réactif à la gestique précise et enthousiaste de Bernhard Kontarsky. (Il Segreto di Susanna)... L’Orchestre National de Montpellier fournit avec l’ouvrage de Zemlinsky l’une de ses meilleures soirées depuis longtemps, galvanisé par un chef d’exception, au sens acéré des dynamiques internes à une telle partition, qui sait trouver l’équilibre entre le fiers cuivres et percussions et le lyrisme de certains passages. 
www.resmusica.com  10.3.2007